La nature

Les phasmes, élevage et activités pour enfants

Les phasmes sont des insectes intéressants à observer avec des enfants. Cela fait maintenant quelques mois que nous élevons des phasmes à la maison et nous nous en lassons pas. Cet élevage ne demande pas trop d’efforts, ce qui est pratique lorsque l’on ne peut pas y consacrer beaucoup de temps.

 

Les phasmes : élevage et activités pour enfants

 

 

Elevage de phasmes à la maison

Nous accueillons donc depuis un bon moment des phasmes à la maison. Ces phasmes font partie de l’espèce carausius morosus, et sont appelés les phasmes bâtons. Il existe d’autres sortes de phasmes mais je ne rentrerais pas dans les détails ici. Les phasmes bâtons sont les plus courants et les plus simples à élever. Ils sont généralement peu actifs en journée, et bougent davantage la nuit où ils passent un bon moment à manger.


Le matériel nécessaire pour élever des phasmes

  • 1 terrarium
  • des bocaux
  • de la nourriture pour phasmes (feuilles de ronces, feuilles de framboisiers…)
  • de l’eau
  • 1 vaporisateur d’eau
  • des feuilles de papier essuie-tout
  • 1 petit pot refermable (pour y mettre les oeufs des phasmes)

Comment faire un élevage de phasmes?

Pour pouvoir élever des phasmes, il faut bien sûr avoir tout le matériel nécessaire. Dans le terrarium, j’ai déposé au fond des feuilles de papier essuie-tout pour un nettoyage plus rapide (les phasmes font cacas un peu partout et les feuilles de papier essuie-tout permettent de nettoyer plus facilement l’habitacle). Ensuite il faut avoir quelques récipients remplis d’eau avec un couvercle où vous aurez fait quelques trous dedans. Ces trous permettent d’insérer les tiges pour la nourriture des phasmes.

Enfin il vous faut un vaporisateur d’eau pour pouvoir arroser 3 à 4 fois par semaine l’intérieur du terrarium afin de donner un peu d’humidité aux phasmes. Une fois tout cela mis en place, il ne vous reste plus qu’à y installer quelques phasmes.

L’avantage de phasmes bâtons c’est qu’ils se reproduisent tout seuls c’est-à-dire que la femelle n’a pas besoin de mâle pour féconder. La femelle pond des œufs qui seront eux-aussi des femelles. Ainsi, le reproduction est donc régulière et se fait toute seule, pratique non? 😀

Ensuite vous pouvez récupérer les œufs. Attention il faut les différencier des cacas ! Les œufs ressemblent à des petites boules et vous pouvez les conserver dans une autre petite boite à côté pour les utiliser plus tard. Voilà grosso modo quelques explications sur les phasmes, mais vous pouvez toujours vous aider du net pour trouver davantage d’explications.

 

Activités et lecture sur les phasmes

Activité sensorielle : toucher les phasmes et les prendre dans la main

C’est la partie la plus intéressante pour les enfants : les prendre dans les mains. ça chatouille, ça bouge, ça colle… c’est trop amusant ! Chacun y est allé à son rythme, certains enfants ont peur, d’autres foncent, et certains enfants ont aussi besoin d’observer longtemps avant de pouvoir les prendre dans la main. Cette activité sensorielle s’est donc faite sur plusieurs jours, on a beaucoup regardé les phasmes au départ. Puis petit à petit, certains enfants ont voulu les prendre et d’autres ont encore attendus. Je n’ai bien-sûr pas forcer pour ne pas bloquer. Et finalement au fur et à mesure des jours, tout le monde a réussi à passer ce cap avec succès 😀 Un bon moment de découverte. Les phasmes se sont baladés un peu partout que nos mains et nos bras, leurs pattes collent à la peau surtout pour les plus grands et ça fait des guillis.

 

Lecture : un livre découverte et humoriste sur les phasmes

Un livre que je recommande grandement pour découvrir les phasmes : Les sciences naturelles de Tatsu Nagata : le phasme, son élevage. Ce livre explique avec simplicité la vie des phasmes : leur évolution, leur lieu d’habitation, leur nourriture, leur moyen de défense… et tout cela avec une touche d’humour comme je les aime !

Les images sont jolies et décalées, les enfants sont ainsi attirés par ce livre et apprenne beaucoup de choses autour de ces petites bêtes.

Voici un aperçu de quelques pages du livre qui vous donnera peut-être une idée de ce que le livre propose.

Vous pouvez retrouver ce livre sur Amazon : Le Phasme, son élevage. Les sciences naturelles de Tatsu Nagata

 

Bricolage  : fabriquer un phasme

Pas facile de trouver des bricolages à faire sur les phasmes ! En naviguant sur le net j’ai trouvé cette idée ingénieuse : réaliser un phasme à l’aide de papier aluminium. Mes deux filles m’ont aidé pour cette activité. Comme avec la pâte à modeler, nous avons formé des boudins avec des morceaux de papier aluminium et nous avons formé ainsi le corps et les pattes. Nous avons assemble le tout en tordant le papier aluminium de manière à tout faire tenir ensemble.

Puis nous avons donné un peu de couleur en coloriant, tant bien que mal, le corps du phasme avec une craie grasse verte. Pour les antennes nous avons ajouté un cure-dent coupé en deux. Enfin nous avons collé notre phasme sur une feuille d’arbre découpé dans du papier cartonné. Et voilà notre joli phasme en bricolage, plutôt pas mal !

Tous les jours, nous observons donc nos phasmes. Ils sont maintenant un peu de la famille 🙂 Nous prenons vraiment plaisir à s’en occuper, d’autant plus que c’est assez simple. Vos enfants adoreront s’occuper de ces petites bêtes et s’y attacheront. L’enfant apprend ainsi à avoir des responsabilités et développe sa capacité d’autonomie. Avoir des petits animaux à s’occuper à la maison c’est que du positif ! 😀 Et chez vous vous élevez quoi?

 

Vous pouvez aussi aller jeter un coup d’œil sur nos élevages d‘escargots et de fourmis.

Ce blog est un mélange d’idées créatives, d’activités manuelles et ludiques, de bricolages à réaliser avec les enfants, d'idées déco et de temps à autre des recettes de cuisine assez sympas et rigolotes.

2 commentaires

  • Steph

    Bienvenue au club des bâtons ! 🙂

    Ma fille ainée m’a ramenée 2 phases il y a 2 ans… et nous en sommes à la 3e génération de petits (je vais bientôt leur chercher une maison d’accueil).
    On a 6 adultes et une grosse vingtaine de petits nés en septembre. Ah rectificatif, 2 adultes viennent de péricliter cette nuit :-/
    C’est intéressant comme insecte, je leur donne les ronces du jardin, ou les feuilles de framboisiers l’été. Le lierre, ils n’en veulent pas. Nous avons deux terrariums un grand et le petit avec lequel on a débuté.
    La seule chose dont ils ont besoin en plus des feuilles, c’est le tôt d’hygrométrie qui doit rester élevé, car à la base ce sont des insectes tropicaux et une température supérieur à 12°C.
    En tout cas les enfants adorent et le mot « phasme » est intégré à leur vocabulaire, après maman, papa et chat de nanie 🙂 🙂

    Merci pour le titre du livre, je le mets dans ma shopping liste 🙂 !!

    • Floriane

      Effectivement c’est une grande famille de phasme par chez vous ! 😀 Ici aussi on adore tous ! je crois même que c’est moi qui les prefere haha
      Niveau nourriture, je leur donne aussi beaucoup de ronces, c’est facile à trouver et il y en a toutes saisons ! La feuille de framboisier en été, ça leur plait aussi. Pas testé encore d’autres types de feuilles, à voir plus tard.
      A l’école de ma grande, ils vont faire un élevage de phasmes, elle était toute contente de dire qu’elle en avait à la maison 🙂 d’ailleurs le livre de Nagata est rendu dans sa classe! Tu verras il est vrai topissime ce livre, un vrai régal d’humour en plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.